portrait eloise rey

Éloïse Rey

À quoi ressemble ton bureau ?

Au centre : un ordinateur. À droite : des dossiers, des feutres, des pinceaux, des crayons
(et beaucoup de bazar aussi, comme : de la crème pour les mains, une tasse, un bol rempli de noix de cajou, du vernis à ongle,... tout ça change très régulièrement !).
À gauche : une lampe ! Sous mes pieds : une table-lumineuse pour dessiner. Sur le mur, au dessus de tout ça : une photo de ma sœur et moi quand nous étions petites, et plein d'images que j'aime !

Avec quoi dessines-tu ?

Un pinceau et de l'encre de Chine quand je m'applique.
Des feutres quand je pars en voyage.
Un stylo à bille quand je suis pressée !

Musique, radio, ou silence ?

De la musique bien sûr ! (bien pratique quand je suis fatiguée de travailler : pour faire une pause, il me suffit de chanter ou de me lever pour danser !)
J'écoute plutôt du rock, en particulier celui des années 70, encore plus quand il est anglais ou américain.
Mais j'aime aussi beaucoup d'autres musiques ! En ce moment, je suis fan de Bossa Nova et de cette radio californienne : http://reverberationradio.com/

Spaghettis ou coquillettes ?

Peu importe ! Du moment qu'il y a beaucoup d'ail et des petits dés de tomate : un peu à l'italienne, comme le cuisinait ma grand-mère haut-savoyarde !
Le savais-tu ? Les départements de la Savoie et de la Haute-savoie n'ont été rattachés à la France qu'en 1860, soit 12 ans après la colonisation de l'Algérie....
Mes ancêtres parlaient le patois savoyard : un mélange de français, de suisse et d'italien !

Ta bande dessinée préférée quand tu étais petite ?

Soda, l'histoire d'un policier new-yorkais qui vit chez sa mère et lui fait croire qu'il est pasteur pour ne pas qu'elle s'inquiète (elle est cardiaque).
Cette BD paraissait sous forme de feuilletons dans la revue Spirou. Il y avait beaucoup de suspens, d'humour, et surtout, je crois que j'étais un peu amoureuse du personnage !

Quand tu étais petite, tes films pour te faire marrer ?

Oh, il y en a beaucoup ! J'ai du regarder des millions de fois les films Sister Act (avec Whoopie Goldberg), The Mask (avec Jim Carrey) ou encore Madame Doubtfire (avec Robin Williams) !

Dix petits nègres, un roman d'Agatha Christie.

Quand tu étais petite, ton livre ou ta musique pour te consoler ?

Le Grand Meaulnes, un livre d'Alain-Fournier : une histoire triste, mais très belle !
Mais pour se consoler, rien de mieux que la musique... Pour cela, j'ai beaucoup écouté les chansons du guitariste américain Ben Harper.

Ton héros préféré ?

Daniel Balavoine. C'était un chanteur français, mort en 1986, qui écrivait de très beaux textes et qui était très engagé (il a créé Les Restos du cœur avec l'humoriste Coluche, et il a fait de l'humanitaire en Afrique). C'est aussi lui qui a créé la comédie musicale Starmania et qui a chanté "Je ne suis pas un héros". Spéciale dédicace à mon papa qui était très fan de Daniel Balavoine, et qui m'a longtemps fait croire que c'est lui qui chantait les chansons qui passaient à la radio (merci papa) !!!

Plume à encre ou stylo bille ?

Stylo bille ! C'est plus brut et ça brille !

Cartable ou sac à dos ?

Sac à dos, c'est plus rigolo !

Ta blague préférée ?

Comment fait-on aboyer un chat ? Réponse : on lui donne de l'eau et il la boit.

Un truc d’enfant à ne pas oublier quand on est grand ?

La sincérité et la spontanéité.