portrait-biscoto-emilie-gleason

Émilie Gleason

À quoi ressemble ton bureau ?

À mon frigo !

Avec quoi dessines-tu ?

Les mains, j’ai essayé le nez mais c’est pas super pratique (ok, ok, blague super prévisible) !

Musique, radio, ou silence ?

Des films… Incapable de dessiner s’il n’y a pas d’image qui bouge devant moi !

Spaguetti ou coquillettes ?

COQUILLETTES ! Rien que pour le plaisir de dire ce mot à voix haute.

Ta bande dessinée préférée, quand tu étais petite ?

Les miennes.
Non je rigole, je lisais Tintin avant de dormir… enfin, lire est un grand mot, c’était surtout pour les images.

Un livre qui te faisait marrer ?

Une référence : « De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête »

Un film qui te faisait peur ?

La dernière fois que j’ai fait pipi dans ma culotte c’était devant « Mars Attack ». Depuis je chante couramment du yodel et ça va mieux.

Une musique qui te consolait ?

Quand j’étais triste ma maman me mettait toujours « la macarena » ou « mambo n°5 » à fond la caisse et tout de suite mes petits soucis se transformaient en danse effrénée sur le canapé (la méthode est d’ailleurs toujours très efficace).

Ton héros préféré ?

Mister Bean.

Plume à encre ou stylo bille ?

Avec le stylo-plume je pouvais écrire plein de bêtises et puis les effacer, c’était vachement pratique.

Cartable ou sac à dos ?

Mhm… toute ma scolarité s’est passée avec un sac à bandoulière (c’est la première fois que je vois ce mot écrit il est très rigolo en fait). Probablement un moyen pété de me différencier des autres ?

Ta blague préférée ?

Hihihi, celle du sandwich-guitare, mais elle est super longue et très gestuelle !

Un truc d'enfant à ne pas oublier quand on est grand ?

Courir sans raison les bras en l’air ne devrait n’avoir rien de bizarre à 40 ans !