isaacwens

Isaac Wens

À quoi ressemble ton bureau ?

Une grande table à dessin, blanche et très bien rangée, avec sur le mur plein d'images dans des cadres (des dessins d’autres dessinateurs), dans une grande pièce pleine de livres, avec un poêle à bois et une petite table de bistrot sur laquelle je lis Charlie Hebdo et Biscoto en buvant du café.

Avec quoi tu dessines ?

Je dessine avec des crayons, porte-mines et mines de plomb.

Musique, radio, ou silence ?

Silence quand il faut réfléchir, radio ou musique selon l’humeur (souvent du Blues du delta du Mississippi). Pendant la mise en couleur de mes BD j’écoute les podcasts des feuilletons de France culture, c’est très agréable.

Spaghetti ou coquillettes ?

Spaghetti "al dente" bien sûr ! Mais j’aime beaucoup le riz aussi !

Ta bande dessinée préférée quand tu étais petit ?

Tous les “Philémon" de Fred, dès que j’ai découvert l’album "Simbabbad de Batbad” que j’avais choisi un peu par hasard dans la petite collection Dargaud 16/22 pour lire au cours d’un voyage en train. Quand j’étais petit, je lisais surtout, toutes les semaines, le journal Pif gadget, j’aimais donc Rahan, Corinne et Jeannot...

Quand tu étais petit, un film pour te faire marrer ?

Le film "le Schpountz" de Marcel Pagnol avec Fernandel. Drôle et humaniste, indémodable (réalisé en 1938).

Quand tu étais petit, un film pour te faire peur ?

“The haunting” de Robert Wise (en français “La maison du Diable” ), le meilleur film de fantôme de tous les temps !

Quand tu étais petit, une musique pour te consoler ?

L’opéra rock de 1973 “La révolution Française” de Claude-Michel Schönberg et Raymond Jeannot. J’ai voulu ce disque quand j’avais sept ans et depuis je veux abattre tous les privilèges !

Ton héros préféré ?

Zorro (celui de la série télé de Disney de 1957 avec Guy Williams).

Plume à encre ou stylo bille ?

Plume et encre de Chine, stylo bille et crayon, pinceaux… Tout ce qui peut servir à dessiner.

Cartable ou sac à dos ?

Quand j’étais petit, cartable, on avait pas encore inventé le sac à dos ! Maintenant autant que possible les mains dans les poches.

Ta blague préférée ?

Connaissez-vous le nom des trois sœurs P’titegoutte ?
C’est Anne, Justine et Corinne.

Un truc d’enfant à ne pas oublier quand on est grand ?

La sensation des billes en terre cuite qu’on fait bouger dans le creux de sa main.

Quel est le nom de la capitale de la Birmanie ?

Ah fastoche ! C’est Naypyidaw.